...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Une nouvelle enquête montre que les bourses financières traditionnelles ont des points de vue différents sur l’offre de services d’actifs numériques

News Jobba.fr

Une nouvelle enquête montre que les bourses financières traditionnelles ont des points de vue différents sur l’offre de services d’actifs numériques

Pixabay

Selon un nouveau rapport de recherche de la Fédération mondiale des bourses (WFE), les bourses financières traditionnelles maintiennent une position divisée sur l’offre de produits liés à la cryptographie à leurs clients.

La WFE libéré le 5 septembre, les résultats d’une enquête menée auprès de 29 répondants visant à améliorer une compréhension plus large de l’infrastructure du marché de la cryptographie, de l’évolution des plateformes de trading et des différences contrastées entre les échanges de cryptomonnaie centralisés et décentralisés.

Selon le rapport, 41 % des personnes interrogées (12 entreprises) proposent actuellement des services de trading de crypto-monnaie et de gestion d’actifs à leurs clients, tandis que sept entreprises envisagent d’offrir de tels services à l’avenir.

À l’opposé, un tiers des participants n’envisagent pas d’offrir des services liés à la cryptographie à l’avenir, certains citant des préoccupations réglementaires et la crainte d’exposer les utilisateurs à des startups cryptographiques frauduleuses.

L’enquête a commencé quelques semaines après effondrement de l’écosystème Terra qui aurait effacé des milliards du marché, ouvrant le secteur à des réglementations plus strictes.

Selon l’enquête, 26 % des participants prévoient une croissance énorme du marché des actifs numériques au cours des cinq prochaines années. Cette tendance à l’adoption accrue est liée à un investissement institutionnel renouvelé et à des sociétés financières centralisées proposant des actifs symboliques à leurs clients.

L’approbation potentielle d’un ETF spot Bitcoin (BTC) aux États-Unis a également suscité un point de vue similaire de la part des experts de Bernstein.

Les participants à l’enquête estiment qu’ils ont enregistré une demande plus élevée de la part des investisseurs particuliers que de leurs homologues institutionnels. Cependant, alors que les clients particuliers exigent des pièces stables et des jetons non fongibles, les investisseurs institutionnels exigent la conservation et des actifs garantis par des garanties.

CEX et DEX sont motivés par la confiance des utilisateurs

Les participants ont également souligné les facteurs clés qui déterminent la décision de négocier sur des marchés centralisés ou décentralisés. échanges cryptographiques allant de la conservation des actifs, aux prix et aux facteurs de liquidité.

Il a déclaré que bien qu’il existe 500 échanges d’actifs numériques, 40 % sont décentralisés et utilisent la technologie blockchain, tandis que d’autres utilisent des carnets d’ordres centraux à cours limité (CLOB).

Un certain nombre d’échanges cryptographiques centralisés utilisent la technologie blockchain à des fins de règlement et de garde, tandis que les transactions ne sont pas traitées directement sur la blockchain afin de réduire les coûts de transaction.

Concernant la liquidité, le rapport note que les bourses centralisées enregistrent des volumes de transactions plus élevés malgré des frais de transaction plus élevés que les bourses décentralisées.

La disparité des réglementations sur les actifs numériques a conduit à des conditions de marché incertaines, suscitant le scepticisme des investisseurs et des entreprises traditionnelles. À mesure que de plus en plus d’investisseurs traditionnels arrivent, les dirigeants de crypto appellent à un cadre uniforme de lois et de meilleures pratiques.

L’absence de législation uniforme a conduit à une mauvaise mise en œuvre des exigences de connaissance du client (KYC) par les bourses centralisées et décentralisées.

La WFE est composée de plus de 250 membres dans plusieurs juridictions. Les membres notables incluent le NASDAQ et le groupe suisse SIX.

A la Une Technologie

L'Union Européenne lance une enquête sur Meta pour vérifier si Facebook et Instagram protègent efficacement les enfants. Les régulateurs craignent que les interfaces de ces ...
Netflix continue de décevoir ses abonnés avec une nouvelle décision radicale : la suppression du téléchargement sur PC. Apprenez-en plus sur cette mesure et ses ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail