Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rencontre avec le nouveau Olivier Véran: Chirurgien, boxeur et fier bobo!

Vanity Fair
News Jobba.fr

Rencontre avec le nouveau Olivier Véran: Chirurgien, boxeur et fier bobo!

Le monde politique est un échiquier complexe, où chaque joueur doit faire preuve de stratégie et d’ingéniosité. L’ancien ministre de la Santé, Olivier Véran, en est un parfait exemple. Ce dernier, loin d’être effrayé par l’ombre du président Emmanuel Macron, a récemment dévoilé ses ambitions dans un portrait publié par Le Figaro. Ce moment de sa carrière publique est d’autant plus important qu’il jouit d’une popularité notable, malgré son retrait de la plupart de ses fonctions. Alors, quels sont les projets d’Olivier Véran ? Et quels sont les enjeux pour cet acteur majeur de la majorité présidentielle ?

Olivier Véran, un acteur politique en pleine mutation

Olivier Véran est en train de vivre un moment crucial de sa carrière politique. Après avoir servi en tant que ministre de la Santé sous la présidence Macron, il n’exerce plus qu’un seul mandat, celui de député de l’Isère. Malgré cela, sa popularité reste intacte. En effet, le dernier baromètre Ifop Fiducial pour Paris Match et Sud Radio lui attribue 39 % de bonnes opinions parmi la population française. Un score honorable pour un membre de la majorité présidentielle.

Véran se voit en meneur de l’aile gauche de Renaissance, celle qui a plusieurs fois menacé de tout envoyer valser si les accointances avec le Rassemblement national se poursuivaient. Pour lui, c’est là que réside le véritable esprit de 2017 : les électeurs de gauche qui, sans apprécier la radicalité, ne sont pas opposés à un certain libéralisme économique. Véran se revendique comme un bobo, favorable à l’euthanasie et opposé à Gérald Darmanin lorsqu’il refuse de qualifier les activistes verts d' »écoterroristes ».

Un pas vers l’avenir

À l’âge de 43 ans, Olivier Véran entend tracer sa propre voie. Cependant, il ne souhaite pas créer de divisions au sein de la majorité présidentielle. Il nie toute volonté d’émancipation de l’aile gauche et se dit fidèle à Gabriel Attal. De plus, il assure ne pas avoir d’agenda personnel et ne cherche pas à obtenir un poste particulier. Seul l’avenir nous dira s’il reste fidèle à ses déclarations.

Une reconversion professionnelle surprenante

La crise de la Covid-19 a laissé des marques sur Olivier Véran. La pression et l’intensité de cette période l’ont épuisé. À cela s’ajoute une seconde déception, lorsque Gabriel Attal entre à Matignon et qu’Emmanuel Macron lui demande de quitter son poste de porte-parole. Depuis, Véran semble avoir adopté la philosophie du Carpe Diem.

Il s’accorde des vacances à Miami et envisage une reconversion professionnelle surprenante. Neurochirurgien de formation, Véran suit une formation à la clinique des Champs-Élysées pour devenir médecin esthétique, à l’instar des protagonistes de la série Nip/Tuck. Selon lui, il veut « aider des gens à se sentir mieux dans leur peau, dans leur corps, à se réparer après une maladie ». Enfin, l’article nous apprend que l’ancien ministre pratique la boxe en banlieue parisienne. Il semble donc que Véran travaille son crochet du gauche, tant sur le plan politique que sportif.

A la Une People

James Hetfield de Metallica rend un hommage émouvant à Lemmy de Motörhead Les légendes du rock vivent toujours, à travers leurs œuvres indélébiles et les ...
Vous avez aimé « The Proposal » et vous cherchez des films du même genre pour satisfaire votre appétit de comédies romantiques ? Ne cherchez pas plus ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail