Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Peut-on devenir dépendant du CBD ? La réponse définitive !

Tout le monde sait que le cannabis crée une dépendance, n’est-ce pas ? Mais si nous vous disions que ce n’est pas forcément une mauvaise chose ? Oui, il est vrai que la plupart des personnes qui consomment du cannabis ressentent des symptômes de manque lorsqu’elles arrêtent de le faire. Cependant, certaines souches de la plante (et ses dérivés) n’ont pas de propriétés addictives. L’un de ces dérivés est le cannabidiol (ou CBD), qui est l’un des nombreux composés actifs du cannabis. Cet article examine en profondeur la question de savoir si vous pouvez ou non devenir dépendant du CBD et ses implications.

News Jobba.fr

Peut-on devenir dépendant du CBD ? La réponse définitive !

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est l’un des nombreux composés cannabinoïdes présents dans le cannabis. En termes simples, les cannabinoïdes sont les substances chimiques responsables des nombreux bienfaits médicinaux de la marijuana. Le cannabinoïde CBD est non psychoactif, ce qui signifie qu’il ne produit pas le « high » associé au cannabis. Cependant, il a été démontré que le CBD présente de nombreux avantages pour la santé, notamment une amélioration de l’humeur et une réduction de l’anxiété. De nombreuses personnes choisissent de compléter leur alimentation avec de l’huile de CBD afin de bénéficier de ces avantages.

Peut-on devenir dépendant du CBD ?

Le CBD n’est généralement pas considéré comme créant une dépendance. Cependant, le CBD peut provoquer des symptômes de sevrage si vous arrêtez de l’utiliser après un certain temps. Le sevrage du CBD est similaire aux symptômes de sevrage associés à l’arrêt de tout médicament. Certaines personnes éprouvent des symptômes légers qui sont à peine perceptibles. D’autres éprouvent des symptômes de sevrage graves et difficiles à supporter.

Les symptômes les plus courants du sevrage du CBD sont les suivants :

  • Maux de tête
  • Nausées
  • Vertiges
  • Anxiété

La gravité de ces symptômes dépend de nombreux facteurs, dont la biologie de la personne, la quantité de CBD consommée et le moment où la personne a arrêté de consommer le composé. Une étude menée par des chercheurs de l’université du Colorado suggère que les symptômes de sevrage du CBD sont relativement légers et gérables.

La science derrière la dépendance au CBD

Le CBD est une substance non addictive qui n’agit pas sur les mêmes récepteurs que les autres cannabinoïdes. En fait, il a été démontré qu’il bloque les effets du THC, qui est le principal composé psychoactif présent dans le cannabis. Pour cette raison, le CBD ne provoque pas les mêmes effets que les autres cannabinoïdes, notamment le « high » associé au cannabis. Les propriétés addictives du cannabis sont liées à ses propriétés psychoactives. Le THC est la principale substance chimique à l’origine du « high » associé au cannabis. Cette sensation d’euphorie incite les gens à continuer à consommer cette substance, ce qui entraîne finalement une dépendance. Cependant, le CBD fonctionne d’une manière complètement différente. Il ne se lie pas aux mêmes récepteurs que le THC et ne peut donc pas provoquer de « high ». Par conséquent, le CBD ne crée pas de dépendance.

Pourquoi vous ne devriez pas vous inquiéter de devenir dépendant du CBD.

En bref, le CBD ne provoque pas les mêmes effets que les autres cannabinoïdes. Le CBD n’agit pas sur les mêmes récepteurs que les autres cannabinoïdes, ce qui signifie qu’il ne crée pas de dépendance. C’est un fait qui a été prouvé à maintes reprises. En fait, des études ont montré que le CBD est un traitement viable pour les personnes souffrant de dépendance aux opioïdes. Le potentiel de dépendance de toute substance peut être déterminé par sa composition chimique. Le potentiel de dépendance d’une substance est déterminé par sa capacité à provoquer un ensemble de réactions chimiques dans le cerveau. Cette capacité est représentée par un pourcentage appelé « potentiel de dépendance ». Une étude qui a analysé le potentiel de dépendance du CBD a révélé qu’il était inférieur à 0,37 %. Ce chiffre est bien inférieur au potentiel de dépendance du cannabis traditionnel (qui est de 9,16 %) et d’autres cannabinoïdes. Le CBD est essentiellement une substance qui ne crée pas de dépendance.

Remarques finales

Bien que le CBD ne crée pas de dépendance, vous devez tout de même faire preuve de prudence si vous êtes novice en la matière. Le CBD ne provoque pas les mêmes effets que les autres cannabinoïdes, et ne crée donc pas de dépendance. Cependant, le CBD peut provoquer des symptômes de manque si vous arrêtez de l’utiliser après un certain temps. La gravité de ces symptômes dépend de nombreux facteurs, dont la biologie de la personne, la quantité de CBD consommée et le moment où la personne a cessé de consommer le composé. Le CBD est l’un des nombreux composés bénéfiques présents dans le cannabis. Il peut être extrait du chanvre et est souvent utilisé comme traitement alternatif de l’anxiété, du stress et d’autres troubles mentaux. Si vous ne connaissez pas encore le CBD, assurez-vous de faire vos recherches et de consulter un médecin avant de commencer tout nouveau traitement.

A la Une Santé & Bien-être

À la recherche d’un ventre plus plat et ferme ? Découvrez la méthode révolutionnaire d’un docteur japonais qui promet de transformer votre silhouette sans effort.
Plongez dans l’une des découvertes les plus passionnantes du domaine de la neuroscience qui promet de révolutionner votre productivité et votre bien-être. Préparez-vous à découvrir ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail