...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Paul Mescal-Andrew Scott Telluride Festival Photo –

002_002_S_01886_R2.jpg

Paul Mescal-Andrew Scott Telluride Festival Photo –

Dans le roman de Taichi Yamada de 1987, Nous tous, étrangers était l’histoire de fantômes d’un fils renouant avec ses parents décédés depuis longtemps tout en naviguant dans la romance à l’époque actuelle. En adaptant cette histoire étrange à l’écran, le scénariste-réalisateur Andrew Haigh a apporté quelques changements, rendant en grande partie le personnage principal gay, et non hétérosexuel, et laissant les éléments fantomatiques disparaître dans un sentiment que tout cela se passe de nos jours, même si son fils et les parents ont essentiellement le même âge.

Le film traverse deux époques à travers les yeux d’un seul homme, Adam (Adam Scott), un scénariste solitaire d’une quarantaine d’années qui fait face à des problèmes de quarantaine lorsqu’un homme du même complexe d’appartements vient frapper à sa porte. Harry (Paul Mescal) est une âme plus libre et sexuellement à l’aise qui recherche une relation gay plus conventionnelle lorsqu’il est plongé dans le monde compliqué d’Adam. Et pour Adam, cela signifie une étrange réintroduction auprès de ses parents décédés depuis longtemps alors qu’il retourne dans la maison de son enfance pour trouver papa (Jamie Bell) et maman (Claire Foy) mystiquement toujours là, maintenant du même âge que leur fils, vivre la vie comme si c’était hier.

Et plus intéressant encore, son père l’accepte comme gay bien plus que sa mère, qui a des problèmes avec qui est devenu Adam. Vous voyez, Adam, en tant que très jeune garçon, a été plongé dans une situation véritablement cauchemardesque puisqu’il est devenu orphelin lorsque ses parents ont été tués dans un accident de voiture. C’était quelque chose qu’il n’a jamais vraiment pu gérer, mais maintenant une nouvelle personne est entrée dans sa vie et pourrait faire une différence.

Pour comprendre la vraie nature d’Adam, Haigh a créé une scène brillante dans laquelle il amène son nouvel ami sans méfiance dans la maison de son enfance, où Adam révèle qu’il vit essentiellement dans un monde à l’envers dans lequel ses parents existent au même âge que lui. leur fils maintenant adulte, un où chacun se confronte. C’est effrayant, bien sûr, et c’est certainement l’ambiance que ressent Harry lorsqu’il ressent un peu de folie. Haigh a supprimé bon nombre des éléments fantomatiques les plus manifestes du roman, a changé la sexualité pour l’amener dans une ère complètement différente d’acceptation ou non et nous a amenés à remettre en question nos propres relations les plus intimes à tous les niveaux.

Je ne suis pas du tout sûr que cette histoire surréaliste fonctionnerait sans des acteurs du calibre de Scott, mieux connu pour être le prêtre sexy de Sac à puces, et Mescal, qui parvient à projeter une sexualité saine jusqu’à être plongé dans une zone crépusculaire. Tous deux sont superbes mais particulièrement Scott, qui parcourt toute la gamme des émotions, ainsi que Foy, qui habite simplement une mère simple d’esprit qui ne peut accepter le chemin que son fils a choisi. Ce n’est qu’une des raisons pour lesquelles l’adoption par Haigh du matériel original, avec des changements importants, fonctionne si bien.

Nous tous, étrangers pose beaucoup de questions, mais les réponses ne sont pas faciles à fournir. Il s’agit d’un travail stimulant, tout comme la filmographie de Haigh axée sur les personnages, notamment Fin de semaine et 45 ans est souvent, mais celui qui offre de riches récompenses si vous vous y inscrivez. Il ne s’agit pas d’une image destinée au grand public, mais plutôt d’une image que le public aventureux acceptera à bras ouverts.

Les producteurs sont Graham Broadbent, Sarah Harvey et Peter Czernin. Searchlight Pictures est le distributeur Disney du film, qui a eu sa première mondiale ce soir au Telluride Film Festival.

Titre: Nous tous, étrangers
Festival: Festival du film de Telluride
Date de sortie: 22 décembre 2023
Distributeur: Photos de projecteur
Réalisateur-scénariste : Andrew Haigh
Casting: Andrew Scott, Paul Mescal, Jamie Bell, Claire Foy
Notation: R.
Durée de fonctionnement : 1h45min

A la Une People

Enveloppez-vous dans le monde des célébrités et faites le plein d’émotion avec l’histoire tragique du comédien et acteur Hiram Kasten. Un nom qui a marqué ...
Bienvenue sur notre blog « Jobba » dédié aux personnalités. Aujourd’hui, nous allons vous parler d’une histoire qui a fait la Une des médias et qui concerne ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail