...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les réalisateurs principaux d’Hollywood dirigent le retour des films en salles – date limite

Martin-Scorsese-Ridley-Scott-and-Michael-Mann.jpg

Les réalisateurs principaux d’Hollywood dirigent le retour des films en salles – date limite

Avec la signature d’accords de guilde et l’accélération de la production, Hollywood attend, espérons-le, un moment d’innovation juvénile.

Oups : les films les plus dignes d’intérêt dont la sortie est imminente sont réalisés par des cinéastes d’environ 80 ans – des vétérans grisonnants qui comprennent leurs muscles mais, comme les néophytes, sont perplexes face au paysage chaotique.

Est-ce que cela deviendra un moment Retour vers le futur ?

Les débats sur l’âgisme à propos de Biden (80 ans) et de Trump (77 ans) peuvent faire la une des journaux politiques, mais ils ne s’immiscent pas non plus Le célibataire d’or (Gerry Turner a 72 ans) ou le calendrier des dates de sortie du film.

Parlez quand même à Michael Mann (Ferrari), Ridley Scott (Napoléon) ou Martin Scorsese (Tueurs de la Lune des Fleurs) et vous ne rencontrerez pas le genre de fanfaronnades « nous possédons le système » tenu par les anciens directeurs de studio. Derrière eux se cache une équipe encore plus ancienne de cinéastes vintage : Woody Allen (87 ans) et Roman Polanski (90 ans), dont les films attendent des dates de sortie, et Francis Coppola (84 ans), qui accueillerait favorablement la distribution de son épopée autofinancée. Mégalopole qui est encore en post-production.

Même le vieux maître Steven Spielberg (76 ans) s’avoue déçu par la sortie de ses films les plus récents (Les Fabelman) ou de sa société de production Amblin. L’orgueil des années 70 lui manque quand Mâchoires a dépassé de 100 jours le calendrier prévu et Universal a décidé de ne pas le remarquer.

Les temps sont transformateurs, mais est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

Les films de l’ancienne génération reflètent tous la sagesse et les compétences du passé, mais portent également certains bagages. Scorsese (80 ans) a été le plus autocritique de sa génération. Il croit que ses 200 millions de dollars Tueurs de la Lune des Fleurs avec Leonardo DiCaprio représente une réfutation énergique des films Marvel (« ils parlent de marketing, pas de cinéma »}.

(De gauche à droite) Robert De Niro et Leonardo DiCaprio dans « Killers of the Flower Moon »

Apple TV+ / Avec l’aimable autorisation d’Everett Collection

Mais il a aussi quelques regrets concernant son précédent film primé sur DiCaprio. Île aux obturateurs (« c’était un film de genre »). Son suivi, Silencemanquait sans doute de narration ainsi que de genre.

Alors que Scorsese a marqué une réception de gala à Cannes avec Fleur Lunecertains critiques ont regretté que ses moments de violence rappellent les excès de Gangs de New-York. Un succès majeur au box-office est néanmoins annoncé.

Visionnage des cinéastes Napoléon On peut inévitablement comparer la conception de Ridley Scott (85 ans) à la légendaire saga Napoléon de Stanley Kubrick de la fin des années 90 – longtemps considérée comme le meilleur film jamais réalisé. Célébrant son succès dans 2001, une odyssée de l’espace en 1968, Kubrick a non seulement fait part de ses recherches à ses partisans, mais a même fait circuler une ébauche de son scénario, publiée plus tard en ligne.

celui de Kubrick Napoléon était censé mettre en vedette les deux jeunes célébrités les plus en vogue de cette période, David Hemmings et Audrey Hepburn. Son scénario a même incité Spielberg à créer une mini-série Napoléon pour HBO, ce qui n’a jamais eu lieu non plus.

Joaquin Phoenix incarne Ridley Scott Napoléon, dont la bande-annonce est sortie sur les écrans la semaine dernière. Comme pour la plupart des nouveaux films, sa date de sortie a été un jeu de devinettes, mais elle vise désormais le week-end de Thanksgiving. Il n’a pas joué sur le circuit troublé des récompenses. Celui de Michael Mann Ferrarien revanche, a été chaleureusement accueilli à la Mostra de Venise.

Joaquin Phoenix et Vanessa Kirby dans « Napoléon »

Films originaux Apple

Les Napoléon précédents étaient joués par Rod Steiger et Anthony Hopkins dans de vastes films financés par l’euro comme Waterloo (1970) et Guerre et Paix (1972). Ils n’ont pas réussi à émouvoir le public mondial, comme l’a fait le premier Napoléonun film muet de 1927 réalisé par Abel Gance.

Alors, les cinéastes plus âgés privilégient-ils trop les sujets d’époque ? Les deux nouvelles comédies de Polanski et Allen se déroulent toutes deux au présent. Coppola est bien plus ambitieux Mégalopole se déroule dans le futur et le réalisateur le décrit comme « utopique ».

En théorie, un point de vue utopique et optimiste devrait inspirer un large soutien dans le film Retour vers le futur d’Hollywood. Une série de succès sera la bienvenue quelle que soit la tranche d’âge qui en est responsable.

A la Une People

Dans le monde du glamour et du luxe, où les célébrités rivalisent pour se faire remarquer, la nouvelle tendance parmi les mamans célèbres est de ...
L’altercation de Britney Spears à l’hôtel Château Marmont La célèbre popstar Britney Spears s’est récemment retrouvée au coeur d’une controverse. En effet, elle a été ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail