...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les films nominés aux Oscars inondent les cinémas –

5-shot.jpg

Les films nominés aux Oscars inondent les cinémas –

Une poignée d’indépendants s’inclinent ou se développent ce week-end alors que les espoirs aux Oscars de Pauvres choses à Les restes et Fiction américaine cinémas de foule après les nominations plus tôt cette semaine. Anatomie d’une chute est en train de subir une grosse bosse. Oppenheimer est de retour sur Imax.

Les nouvelles sorties spécialisées incluent Daisy Ridley avec Parfois je pense à Dying par Rachel Lambert, et Totem de Lila Avilés. Par ailleurs, Sundance vient de terminer l’annonce des gagnants d’une nouvelle récolte de films indépendants.

Ce que nous avons après la nomination aux Oscars mardi, c’est ceci : Searchlight Pictures’ Pauvres choses de Yorgos Lanthimos en large diffusion sur 2 226 écrans, contre 1 400 auparavant. Le film avec Emma Stone a reçu 11 nominations, juste derrière Oppenheimer. La sortie estivale à succès de Christopher Nolan d’Universal revient sur 750 écrans Imax dans le monde entier, y compris dans les salles de cinéma emblématiques de 70 mm. Oppenheimer mardi, il était en tête de tous les nominés pour la 96e édition des Oscars, avec 13.

Cordon Jefferson Fiction américaine d’Amazon MGM Studios passe de 850 à 1 500 cinémas. Sorti le 15 décembre. Nominé pour cinq Oscars.

Fonctionnalités de mise au point Les restes d’Alexander Payne est projeté sur 1 235 écrans, contre 127 auparavant. Le film, sorti le 27 octobre avec un déploiement lent jusqu’en novembre, a reçu cinq nominations aux Oscars.

Justine Triet Anatomie d’une chute de Neon, avec Sandra Hüller dans le rôle principal, est catapulté sur 400 écrans sur 15. Il a fait le ménage cette saison des récompenses et a décroché cinq nominations.

A24 La zone d’intérêt de Jonathan Glazer passe de 82 à 311 écrans. Le film sur l’Holocauste, avec également Sandra Hüller dans le rôle principal, a également remporté cinq nominations. A24 sera auto-édité au Royaume-Uni à partir du 2 février. Et le distributeur Vies antérieuressorti pour la première fois en juin, réapparaîtra dans environ 320 cinémas ce week-end après ses nominations aux Oscars du meilleur film et du meilleur scénario original.

Nouveaux débuts en salles

Daisy Ridley d’Oscilloscope avec Parfois je pense à mourir de Rachel Lambert, ouvre à New York et à Los Angeles. Le film a été présenté en première mondiale à Sundance 2023 – voir la critique de Deadline. Perdue sur la morne côte de l’Oregon, Fran (une performance touchante de Ridley, qui produit également) trouve du réconfort dans sa cabine, incapable de faire éclater sa bulle d’isolement jusqu’à ce qu’un nouveau collègue sympathique, Robert (Dave Merheje), tente de se connecter. Écrit par Kevin Armento, Stefanie Abel Horowitz et Katy Wright-Mead. S’étend à San Francisco, Boston, Portland et DC la semaine prochaine.

Totem de Sideshow/Janus Films ouvre au Film Forum à New York. La suite de la scénariste/réalisatrice Lila Avilés à sa percée internationale, La femme de chambre. Suit une famille au cours d’une seule journée dans une histoire racontée en grande partie du point de vue de Sol, 7 ans (Naíma Sentíes), alors que sa mère (Montserrat Marañón) et ses proches se préparent pour la fête d’anniversaire du père de la fille (Mateo García). Le long métrage international mexicain sélectionné aux Oscars (voir la critique de Deadline) a été présenté en première mondiale au Festival du film de Berlin.

Magnifiquement animé de Sony Pictures Classics Les paysans ouvre à New York au cinéma Angelika et New Plaza après une course de qualification le mois dernier pour la candidature officielle de la Pologne aux Oscars. Première au TIFF. L’histoire de Jagna, une jeune femme déterminée à tracer sa propre voie dans les limites d’un village polonais de la fin du XIXe siècle, de DK Welchman et Hugh Welchman, a également été soumise dans la catégorie Meilleure animation.

Image de fantômes de Kleber Mendonça Filho (Bacurau, Verseau) était la candidature du Brésil pour le meilleur long métrage international. Ouverture à New York au Film At Lincoln Center et au Laemmle Glendale la semaine prochaine, suivi d’un déploiement national. Une co-sortie Grasshopper Film et Gratitude Films. Il s’agit d’un voyage multidimensionnel à travers le temps, le son, l’architecture et le cinéma, qui se déroule dans le paysage urbain de Recife, la capitale côtière brésilienne du Pernambuco, et raconté à travers les grandes salles de cinéma qui ont servi d’espaces sociaux clés au cours du XXe siècle.

Films IFC Étoile américaine ouvre jour et date dans 47 salles. Réalisé par Gonzalo López-Gallego, écrit par Nacho Faerna et avec Ian McShane, Nora Arnezeder, Adam Nagaitis. L’assassin chevronné Wilson (McShane) est en dernière mission sur l’île de Fuerteventura pour tuer un homme qu’il n’a jamais rencontré. Mais l’objectif est retardé et les plans de Wilson doivent changer. Au lieu de suivre le protocole et de retourner à Londres, Wilson décide de rester sur l’île. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas pris de vacances.

Magnolia Pictures/Magnet Releasing présente un thriller d’horreur L’ensemencement sur 15 sites : l’IFC Center à New York, Laemmle LA et une poignée d’autres marchés, dont Chicago, Detroit et Minneapolis. Écrit et réalisé par Barnaby Clay. Avec Scott Haze, Kate Lyn Sheil, Alex Montaldo. Un randonneur perdu dans le désert se réfugie chez une femme vivant seule et découvre bientôt qu’elle n’est peut-être pas là de son plein gré.

Autres extensions spécialisées: Ava DuVernay’s Origine de Neon passe à 665 diffusions sur plus de 100 marchés, à partir de 125 écrans la première semaine. Le film, dont la première a eu lieu à Venise, a bien débuté sur 130 écrans la semaine dernière.

Kino Lorber’s À l’intérieur Le cocon jaune du cinéaste vietnamien Pham Thien s’étend à Chicago, San Francisco et San Diego après son ouverture à New York/LA (Film At Lincoln Center, l’Egyptien) avec de bons chiffres pour une sortie sous-titrée. Le film, qui a remporté la Caméra d’Or au Festival de Cannes l’année dernière, suit la quête spirituelle d’un jeune homme après un décès dans sa famille. Omis la semaine dernière, donc avec bande-annonce :

La glace brisée de Strand Releasing, qui a ouvert ses portes au IFC Center de New York la semaine dernière, ajoute le Laemmle Royal de Los Angeles. Le film présenté en première à Cannes est écrit et réalisé par Anthony Chen.

A la Une People

Le rappeur Lomepal est au cœur d’une nouvelle controverse avec une troisième plainte pour viol déposée pour des faits remontant à 2017. Mediapart a recueilli ...
Bruno Mars et Jessica Caban forment un couple emblématique depuis 2011. Découvrez qui est cette mannequin et actrice américaine qui partage la vie du célèbre ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail