Le Magazine 2.0 Inside & Actu

L’Australie sélectionne « Shayda » pour la meilleure course internationale – date limite

L’Australie sélectionne « Shayda » pour la meilleure course internationale – date limite

L’Australie a sélectionné Shaydadu premier scénariste et réalisatrice irano-australienne Noora Niasari, dans le cadre de sa candidature à la course aux Oscars du meilleur long métrage international.

Le drame, qui compte Cate Blanchett parmi ses producteurs exécutifs et a été acquis par Sony Pictures Classics pour l’Amérique du Nord entre autres marchés, a été présenté en première mondiale à Sundance en janvier où il a remporté le World Cinema Audience Award.

Il a ensuite ouvert le Festival international du film de Melbourne et a été projeté en soirée de clôture à Locarno. Il sera prochainement programmé au TIFF et sortira à Oz le 5 octobre via Madman.

L’histoire suit une jeune mère iranienne et sa fille de six ans qui trouvent refuge dans un refuge pour femmes australien pendant les deux semaines du Nouvel An iranien (Nowruz), célébré comme une période de renouveau et de renaissance. Aidées par la forte communauté de femmes du refuge, elles cherchent leur liberté dans ce nouveau monde de possibilités, pour se retrouver face à la violence à laquelle elles ont tant essayé d’échapper..

Shayda met en vedette Zar Amir Ebrahimi, lauréat de la meilleure actrice à Cannes (Sainte Araignée) aux côtés d’Osamah Sami, Leah Purcell, Jillian Nguyen, Mojean Aria, Rina Mousavi et Selina Zahednia.

Niasari est scénariste-réalisateur et co-fondateur de Parandeh Pictures, dont les courts métrages et documentaires ont été projetés dans des festivals de cinéma du monde entier. À propos de la sélection pour l’Oscar international, elle a déclaré : « Je considère ce film comme une invitation ouverte au public à reconnaître et à célébrer le courage et la résilience des femmes iraniennes, australiennes et de toutes les femmes luttant pour la liberté et l’indépendance face à la violence domestique. Et donc, avoir Shayda représenter l’Australie sur la scène mondiale avec cette candidature me donne un immense sentiment d’espoir et de fierté.

Le film est produit par Vincent Sheehan et Niasari et produit par Blanchett, Andrew Upton et Coco Francini de Dirty Films.

Un porte-parole du comité de sélection australien a déclaré : « Il n’y a eu aucune hésitation à proposer Shayda comme le film soumis cette année, que les membres du comité ont décrit comme étant beau, opportun, réalisé de main de maître et un film qui vous accompagnera longtemps après le générique de clôture..»

Les partenaires de Dirty Films ont commenté : « Nos cœurs se sont immédiatement connectés à l’histoire de Shayda. Son thème central, la définition de son propre chemin, est profondément ancré dans la psyché australienne, mais Noora Niasari a créé un art destiné à un public mondial. Il s’agit d’une histoire de famille puissante et résonnante qui ne pourrait pas être plus actuelle, et nous sommes si fiers que le public réponde avec autant d’enthousiasme alors qu’elle s’embarque dans un voyage international.

Une production Origma 45 réalisée en association avec Dirty Films et Parandeh Pictures, Shayda a reçu un investissement de production majeur de Screen Australia en association avec le 51 Fund et a été financé avec le soutien de VicScreen et du Melbourne International Film Festival Premiere Fund.

Outre l’Amérique du Nord, la SPC détient des droits en Amérique latine, au Benelux, en Europe de l’Est, au Portugal, au Moyen-Orient et en Turquie. HanWay Films vend à ce jour avec des partenaires dont Filmcoopi en Suisse, Metropolitan en France, TFG en Grèce, Just Wanted en Italie, Caramel en Espagne, Vertigo au Royaume-Uni, Pictureworks en Inde et Falcon en Indonésie.

A la Une People

Arrêtez de donner du sens, le film de concert remasterisé qui a fait le bonheur du TIFF, sort sur 300 écrans Imax aux États-Unis, au ...
EXCLUSIF: Deadline peut vous dire d’abord que le nouveau Méchantes filles Le film que Paramount prépare pour Paramount+ va en salles. La date de sortie ...