...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Banque centrale de Russie rejette le lien biométrique des CBDC

News Jobba.fr

La Banque centrale de Russie rejette le lien biométrique des CBDC

Source : vinitdeekhanu/Adobe

La Banque centrale russe affirme que sa CBDC, le rouble numérique, « n’a rien à voir » avec les efforts de l’État pour collecter des données biométriques.

La banque a commencé à tester sa CBDC il y a un peu plus d’un mois dans 11 villes du pays.

L’année dernière, les députés russes ont voté une loi autorisant les banques et les agences d’État à collecter des données biométriques sur leurs clients.

Ces données comprennent des scans faciaux et des empreintes digitales.

C’est ainsi qu’est né le système biométrique unifié (UBS), que le Kremlin et les banques utiliseront comme plateforme nationale d’identification numérique à distance.

Un Russe soumet des données biométriques à la base de données du système biométrique unifié (UBS). (Source: Canal Pyrviy/Capture d’écran)

Mais les deux projets semblent avoir été confondus par de nombreux observateurs.

Et cela a donné lieu à une vague de fraudeurs sur le thème du rouble numérique et de la biométrie.

Le mois dernier, plusieurs régions ont averti que leurs citoyens avaient été la cible d’e-mails et d’appels téléphoniques provenant d’escrocs apparents.

Beaucoup de ces fraudeurs présumés ont demandé aux victimes potentielles de soumettre des données biométriques afin de convertir leurs économies en roubles en jetons CBDC.

Selon la chaîne de télévision publique Première chaîne (Pyerviy Kanal)Elvira Nabioullina, gouverneure de la Banque centrale de Russie, a déclaré que le rouble numérique « n’a rien à voir avec la biométrie ».

Elvira Nabioullina, gouverneure de la Banque centrale de Russie, s’exprimant sur le projet de rouble numérique lors d’une conférence de presse le 15 septembre. (Source: Tass/X)

Nabioullina a ajouté :

« La biométrie et le rouble numérique sont deux projets absolument indépendants l’un de l’autre. L’utilisation du rouble numérique n’implique pas l’utilisation obligatoire de la biométrie. Les deux projets – la soumission des données biométriques à l’UBS et l’utilisation du rouble numérique – sont entièrement volontaires. C’est notre position de principe sur la question.

Les projets russes de CBDC et de données biométriques ne sont pas liés, réclamations bancaires

Nabioullina a également noté que même si « la soumission de données biométriques » était « une décision volontaire des citoyens russes », plus de 50 millions de personnes s’étaient déjà manifestées pour transmettre leurs données.

Le chef adjoint du département des technologies d’identification numérique du ministère russe du Développement numérique, Yuri Shabano, a affirmé que « moins de 1 % » des personnes avaient jusqu’à présent « refusé » de soumettre leurs données biométriques.

A la Une Technologie

L'Union Européenne lance une enquête sur Meta pour vérifier si Facebook et Instagram protègent efficacement les enfants. Les régulateurs craignent que les interfaces de ces ...
Netflix continue de décevoir ses abonnés avec une nouvelle décision radicale : la suppression du téléchargement sur PC. Apprenez-en plus sur cette mesure et ses ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail