Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Découvrez comment les bijoux de dents font craquer la nouvelle génération!

Vanity Fair
News Jobba.fr

Découvrez comment les bijoux de dents font craquer la nouvelle génération!

Replongeons-nous dans les années 1980. Nous sommes en plein cœur de New York, la ville qui ne dort jamais. Le hip hop fait ses premiers pas, tentant de se frayer un chemin dans le monde de la musique. Les rappeurs, avec leur style unique, se font remarquer. Ils arborent fièrement leurs Timberland, leurs baggies extra larges, leurs chaînes dorées en abondance et leurs dents en or. Près de quatre décennies plus tard, cette image reste gravée dans nos esprits. Les Timberland font leur grand retour grâce à des figures de proue comme Pharrell Williams et Louis Vuitton, les baggies sont devenus un incontournable de la garde-robe et les dents en or, la dernière tendance en vogue chez les célébrités et la jeunesse. Les grillz, ces bijoux dentaires toujours plus bling, sont de plus en plus populaires. Mais certaines voix s’élèvent pour dénoncer une appropriation culturelle.

Les grillz, une tradition ancestrale

Les grillz ne sont pas une invention récente. Ils s’inscrivent dans une tradition qui remonte à l’époque de l’esclavage. Les esclaves les plus « méritants » recevaient des soins dentaires, ce qui leur permettait de se distinguer aux yeux de leurs maîtres. Plus leurs bouches brillaient, plus leur valeur était élevée. Ce bijou dentaire est devenu un signe de distinction et de richesse, une façon ostentatoire d’afficher son statut social au sein d’un groupe. Les rappeurs ont adopté ce code, qui a été repris par des célébrités du monde entier. Parmi les grillz les plus marquants, on retient celui de Rihanna en forme d’AK-47, créé par la française Dolly Cohen.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dolly Cohen (@dollycohen)

Une tendance qui se popularise

De nos jours, les bijoux dentaires gagnent en popularité, notamment chez la jeunesse britannique, comme l’a relevé le Guardian. « Encouragés par l’assouplissement, voire la suppression des codes vestimentaires au travail depuis la pandémie, de plus en plus de gens ornent leur sourire de cristaux, de diamants, d’opales et d’or », note le quotidien anglais. Nicole Gutierrez-Lock, propriétaire d’un studio de pose à Newcastle, se félicite de cette nouvelle tendance, en constatant une demande en constante augmentation. Cependant, malgré l’assurance des studios que ces bijoux sont sans danger, de nombreux dentistes mettent en garde contre l’application de strass dentaire, qui pourrait endommager l’émail des dents et favoriser l’accumulation de tartre, rapporte le journal.

La pose d’un grillz ne prend pas plus de 30 minutes, mais la facture peut s’alourdir rapidement. Les prix commencent autour de 40 euros et peuvent atteindre jusqu’à 40 000 euros pour des modèles ornés de plusieurs pierres précieuses. Cette tendance semble suivre la même voie que le tatouage, avec l’ambition de devenir presque aussi populaire.

A la Une People

Sur le blog Jobba, nous sommes toujours à l’affût des dernières tendances mode des célébrités. Aujourd’hui, notre radar fashion a repéré une star qui n’a ...
Le Festival de Cannes, événement cinématographique le plus attendu de l’année, est sur le point de dévoiler ses secrets. À un mois de l’ouverture des ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail