...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Une importante plateforme d’échange russe bloque 4 millions de dollars d’actifs d’utilisateurs, invoquant le blanchiment d’argent

une plateforme d'échange russe bloque 4 millions de dollars d'actifs d'utilisateurs, accusant le blanchiment d'argent. découvrez les détails de cette affaire dans cet article.
News Jobba.fr

Une importante plateforme d’échange russe bloque 4 millions de dollars d’actifs d’utilisateurs, invoquant le blanchiment d’argent

🚨 Scandale dans le monde de la cryptomonnaie ! 🚨 Une affaire de grivèlerie numérique secoue aujourd’hui une importante plateforme d’échange basée en Russie, avec un montant stupéfiant de 4 millions de dollars en jeu. L’accusation ? Blanchiment d’argent. La réaction des utilisateurs ? Indignation et désarroi. Ce cas, qui pourrait servir d’épisode scénarisé pour un thriller financier, met en lumière les complexités et les risques du commerce des monnaies numériques.

Controverse et allégations de fraude

La tourmente a gagné la plateforme Beribit après que celle-ci a refusé de rembourser l’argent de ses clients, invoquant la nécessité pour ces derniers de justifier la légalité de leurs revenus avant tout déboursement. La situation actuelle montre que sur 100 clients affectés, seulement 19 ont réussi à récupérer leur argent.

Les évaluations actuelles indiquent que le montant total des fonds bloqués pourrait s’élever à 400 millions de roubles, ce qui équivaut à environ 4,3 millions de dollars. Certes, les représentants de la plateforme ont admis des dommages pour environ 24,9 millions de roubles (soit 263 000 dollars), mais il s’agirait là seulement d’une fraction des actifs gelés.

Des audits nocturnes et des demandes d’informations soudaines

La situation s’est encore envenimée lorsque, au beau milieu de la nuit, les clients de la plateforme ont reçu des messages leur demandant de prouver qu’ils ne blanchissaient pas d’argent. Seuls 11 clients ont passé cet audit surprise et devraient recevoir leurs fonds prochainement. Cependant, la soudaineté et la nature de ces requêtes ont semé le doute et la suspicion parmi les utilisateurs.

Certains détenteurs de portefeuilles cryptographiques soupçonnent maintenant Beribit de modifier les conditions pour obtenir davantage d’informations personnelles, envisageant même que la plateforme chercherait un prétexte pour s’approprier les fonds bloqués.

Réactions en chaîne et escalade du conflit

Le scandale a véritablement éclaté en mars, suite à des perquisitions dans les bureaux de la compagnie à Moscou. Peu après, Beribit expliquait des problèmes techniques liés aux retraits de cryptomonnaies par un changement de direction et des incohérences dans les rapports de gestion.

L’affaire a atteint un point critique lorsque, face à une foule de clients mécontents réunis devant ses bureaux, Beribit a promis de rembourser intégralement les utilisateurs. Toutefois, jusqu’à présent, la société n’a pas tenu cette promesse, et les clients continuent de se plaindre de l’impossibilité de retirer leurs fonds.

La situation reste tendue et le dénouement incertain, laissant les utilisateurs de la plateforme dans l’expectative et la frustration. La crédibilité de Beribit et, plus largement, celle des plateformes d’échanges de cryptomonnaies en Russie, est sérieusement mise à l’épreuve.

Dans un espace financier où la confiance est reine, les conséquences de tels incidents pourraient être dévastatrices non seulement pour les parties prenantes immédiates mais aussi pour l’ensemble de l’écosystème de la cryptomonnaie.

A la Une Technologie

Dans l’univers des moyens de transport écologiques, la trottinette électrique et le vélo électrique se positionnent comme deux alternatives de choix pour les citadins et ...
L'Union Européenne lance une enquête sur Meta pour vérifier si Facebook et Instagram protègent efficacement les enfants. Les régulateurs craignent que les interfaces de ces ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail