...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Regardez la bande-annonce du documentaire de Steve McQueen « Ville occupée » – date limite

1698155416_Occupied_City_01.jpg

Regardez la bande-annonce du documentaire de Steve McQueen « Ville occupée » – date limite

Les échos de la terreur nazie à Amsterdam se répercutent à travers le documentaire de Steve McQueen Ville occupée, présenté en première au Festival de Cannes en mai. Aujourd’hui, Regency Enterprises, A24 et Film4 ont publié une bande-annonce du film avant sa sortie le jour de Noël dans les salles américaines.

Le documentaire, d’une durée de plus de quatre heures, parcourt place par place et rue par rue dans l’actuelle Amsterdam, retraçant les endroits où les forces d’occupation allemandes ont commis des atrocités contre la population juive locale. Les troupes nazies sont entrées dans la ville pour la première fois en mai 1940.

« Bientôt, les nazis ont commencé à interdire aux Juifs l’accès aux parcs, aux piscines, aux magasins, aux cafés et aux écoles – de toute vie publique », note le récit exprimé par l’actrice Melanie Hyams et écrit par l’historienne et cinéaste néerlandaise Bianca Stigter, l’épouse de McQueen. « En 1941, ils ont commencé à rassembler les gens. En 1942, les déportations commencèrent.

Les trois quarts de la population juive d’Amsterdam périraient pendant la Seconde Guerre mondiale, envoyés dans les camps d’extermination nazis. Soixante mille personnes.

Le film est susceptible de prendre une résonance encore plus grande cette année, après l’attaque du Hamas en Israël, la pire attaque terroriste contre les Juifs depuis la Seconde Guerre mondiale.

« Le passé entre en collision avec notre présent précaire dans le documentaire bravoure de Steve McQueen Ville occupéeinformé par le livre Atlas d’une ville occupée (Amsterdam 1940-1945) écrit par Bianca Stigter », observe un communiqué sur le film. « McQueen crée deux portraits imbriqués : une fouille porte-à-porte de l’occupation nazie qui hante toujours sa ville d’adoption, et un voyage saisissant à travers les dernières années de pandémie et de protestation. Ce qui en ressort est à la fois dévastateur et vivifiant, une vaste méditation sur la mémoire, le temps et la direction vers laquelle nous nous dirigeons.

McQueen est né au Royaume-Uni mais réside désormais à Amsterdam. Dans une interview accordée à Deadline juste avant la première cannoise de Ville occupéeil a expliqué comment son expérience dans son pays d’adoption a influencé la façon dont il a réalisé le film.

« Quand je suis arrivé à Amsterdam pour la première fois – je ne vivais pas dans un pays occupé et j’ai grandi à Londres – ce qui était très étrange pour moi, c’était de me promener et de voir tous ces lieux qui avaient cette histoire derrière eux, qui avait à voir avec la nazification des Pays-Bas. « , a déclaré McQueen. « Marcher dans une rue, voir une petite statue et découvrir que c’est ici que 15 personnes ont été rassemblées et exécutées parce que quelqu’un avait assassiné un soldat allemand, a été pour moi un choc. Il fallait donc que l’approche (du film) se fasse d’une manière ou d’une autre dans le moment présent. »

Ville occupée est produit par Floor Onrust, Steve McQueen, Anna Smith-Tenser et Bianca Stigter. Regardez la bande-annonce du film ci-dessus.

A la Une People

Le rappeur Lomepal est au cœur d’une nouvelle controverse avec une troisième plainte pour viol déposée pour des faits remontant à 2017. Mediapart a recueilli ...
Bruno Mars et Jessica Caban forment un couple emblématique depuis 2011. Découvrez qui est cette mannequin et actrice américaine qui partage la vie du célèbre ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail