...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Hulu/Firelight Kindling Fund définit les participants ; Sortie des verrous « The Hard Hit » –

Hulu-Firelight-Kindling-Fund-Recipients-e1695402064245.png

Le Hulu/Firelight Kindling Fund définit les participants ; Sortie des verrous « The Hard Hit » –

EXCLUSIF: Firelight Films de Stanley Nelson et Hulu ont mis en place Julianna Brannum (Maintenant je m’allonge), Ivan MacDonald (Briser le silence) et Juan Carlos Dávila Santiago (Quand le Reggaeton était un crime) en tant que premiers cinéastes à bénéficier de leur nouveau Fonds d’allumage Hulu/Firelight. Grâce à cette initiative, chacun recevra 25 000 $ pour développer son long métrage documentaire original ou sa série limitée, qui sera présenté en avant-première par les entreprises.

Les cinéastes à mi-carrière, qui sont des anciens des programmes d’artistes de Firelight, devront développer leur projet en un traitement, un pitch deck, un budget et un calendrier solides pour le premier aperçu susmentionné, et en plus du prix financier, ils en recevront un. Séances de développement professionnel individuelles sur la production pour Hulu avec la division documentaire de Hulu. Les propositions de projets envisagées pour un développement supplémentaire ou le feu vert de Hulu seront, si elles sont sélectionnées, coproduites avec Firelight Films, produit par Nelson, pour diffusion sur Hulu.

« Firelight Films est fier de continuer à soutenir ces trois cinéastes, dont chacun a déjà reçu des subventions ou des bourses par l’intermédiaire de notre organisation sœur à but non lucratif, Firelight Media », a déclaré Nelson, co-fondateur de Firelight Films. « L’éventail de sujets présentés dans ces projets – des femmes autochtones assassinées et disparues à la sombre histoire du système des pensionnats, en passant par la criminalisation de la musique reggaeton – met en évidence les nombreuses histoires inédites que les documentaristes de couleur sont particulièrement bien placés pour raconter. Nous sommes reconnaissants envers nos partenaires de Hulu pour leur soutien dans le développement de ces projets.

***

Verticale

EXCLUSIF: Verticale a obtenu les droits pour l’Amérique du Nord, le Royaume-Uni et l’Irlande Le coup durune photo d’action mettant en vedette La recruec’est Richard T.Jones qui sortira en salles le 20 octobre.

Réalisé par Darien ‘DBuck’ Smith de DBuck Films avec Omie Blue d’Omie Blue Films, le film suit un agent irlandais d’Interpol traquant le chef d’un syndicat du crime mondial qui traque sa cible jusqu’à Las Vegas. Mais lorsque l’organisation criminelle tue sa femme et sa fille, lui et une équipe d’agents infiltrés vont au-dessus des lois pour se venger.

Produite par Jamie Ohlsen d’Ohlsen Productions, la photo met également en vedette Brian Ronan Mulroy, Ohlsen, Malachi Durant et Rob LaColla Jr. S&R vendra les droits internationaux lors du prochain AFM. Tony Piantedosi a négocié l’accord au nom de Vertical, avec Gato Scatena de Scatena & Rosner Films au nom des cinéastes.

***

Distribution du carquois

EXCLUSIF: La date limite a un extrait exclusif du drame du basket-ball Guerrier Fortavec le comédien Andrew Dice Clay (Une star est née) et Jordan Johnson-Hinds (Le régime de retraite), qui sera publié par Quiver Distribution le 29 septembre.

Réalisé par Shane Belcourt (Rover rouge) d’après un scénario de Dan Gordon (Wyatt Earp), le film est centré sur le protégé égocentrique du basket-ball Bilal Irving (Johnson-Hinds), à qui le directeur de l’école Jules (Sarah Podemski) demande de servir d’entraîneur adjoint de son ancienne équipe de lycée, les Dumont Warriors, aux côtés de l’entraîneur Avery Schmidt. (Argile). Bilal apprend par la suite que le véritable coaching implique bien plus que le simple enseignement du jeu. La question est : cette équipe hétéroclite de marginaux aura-t-elle ce qu’il faut pour mettre de côté leurs différences et devenir Warrior Strong ?

Nicholas Tabarrok et Leah Jaunzems ont produit pour Darius Films, avec Berry Meyerowitz de Quiver, Jeff Sackman et Larry Greenberg en tant qu’EP. Découvrez le clip ci-dessous.

A la Une People

Le Festival de Cannes est sans aucun doute l’un des événements les plus prestigieux du monde du cinéma. Mais, au-delà du glamour et des paillettes, ...
Un adieu émouvant à Roger Corman, le célèbre « Roi des B » d’Hollywood La légende du cinéma, Roger Corman, surnommé le « Roi des B » pour sa ...
Nos autres articles
People
Zendaya refuses to wear these 5 fashion labels, according to stylist Law Roach
Celebrities

Titre: « Zendaya délaisse 5 grandes marques de mode, d’après son styliste Law Roach »

Introduction:
Une star au firmament de la mode, Zendaya est connue pour son style audacieux et avant-gardiste. Selon son styliste Law Roach, il y a cependant cinq marques de mode que la célébrité refuse catégoriquement de porter. Découvrons ensemble les dessous de ces choix vestimentaires qui font toute la différence !

Dans le monde glamour et étincelant de Hollywood, Zendaya est une comète véritablement unique. Grâce à ses choix audacieux et à sa volonté de repousser les limites, cette icône de la mode a réussi à se forger une identité sartoriale bien à elle. Mais ce que beaucoup ne savent pas, c’est qu’il y a certaines marques que l’actrice de ‘Euphoria’ refuse catégoriquement de porter.

Selon son styliste de longue date, Law Roach, qui est également à l’origine de certains des looks les plus emblématiques de la star, Zendaya a une liste précise de marques qu’elle évite. Ce sont principalement des maisons de haute couture et des griffes de prêt-à-porter bien connues qui semblent ne pas correspondre à l’identité vestimentaire de la jeune femme.

Il est important de noter que ces refus ne sont pas basés sur des considérations superficielles ou des caprices de stars. Au contraire, ils sont le reflet des convictions personnelles de Zendaya et de son désir de s’habiller de manière à être en harmonie avec elle-même. Cette volonté de rester fidèle à ses valeurs est l’une des raisons pour lesquelles Zendaya est devenue une véritable influenceuse dans le domaine de la mode.

Ces choix vestimentaires sont une déclaration puissante qui montre que Zendaya est une femme qui sait ce qu’elle veut et qui n’a pas peur de le montrer. En refusant de porter certaines marques, elle envoie un message fort sur l’importance de l’individualité et de la liberté d’expression dans la mode.

Alors, quelles sont ces cinq marques que Zendaya délaisse ? Notre enquête continue pour vous livrer tous les détails de cette affaire de mode qui fait déjà grand bruit dans l’univers des célébrités. Restez connectés pour tout savoir sur les secrets de style de Zendaya, cette étoile montante de Hollywood qui continue de nous éblouir par son authenticité et son audace.

Par Maxine Routhier
Titre: « Zendaya délaisse 5 grandes marques de mode, d’après son styliste Law Roach »<br /> <br /> Introduction: <br /> Une star au firmament de la mode, Zendaya est connue pour son style audacieux et avant-gardiste. Selon son styliste Law Roach, il y a cependant cinq marques de mode que la célébrité refuse catégoriquement de porter. Découvrons ensemble les dessous de ces choix vestimentaires qui font toute la différence !<br /> <br /> Dans le monde glamour et étincelant de Hollywood, Zendaya est une comète véritablement unique. Grâce à ses choix audacieux et à sa volonté de repousser les limites, cette icône de la mode a réussi à se forger une identité sartoriale bien à elle. Mais ce que beaucoup ne savent pas, c’est qu’il y a certaines marques que l’actrice de ‘Euphoria’ refuse catégoriquement de porter.<br /> <br /> Selon son styliste de longue date, Law Roach, qui est également à l’origine de certains des looks les plus emblématiques de la star, Zendaya a une liste précise de marques qu’elle évite. Ce sont principalement des maisons de haute couture et des griffes de prêt-à-porter bien connues qui semblent ne pas correspondre à l’identité vestimentaire de la jeune femme.<br /> <br /> Il est important de noter que ces refus ne sont pas basés sur des considérations superficielles ou des caprices de stars. Au contraire, ils sont le reflet des convictions personnelles de Zendaya et de son désir de s’habiller de manière à être en harmonie avec elle-même. Cette volonté de rester fidèle à ses valeurs est l’une des raisons pour lesquelles Zendaya est devenue une véritable influenceuse dans le domaine de la mode.<br /> <br /> Ces choix vestimentaires sont une déclaration puissante qui montre que Zendaya est une femme qui sait ce qu’elle veut et qui n’a pas peur de le montrer. En refusant de porter certaines marques, elle envoie un message fort sur l’importance de l’individualité et de la liberté d’expression dans la mode. <br /> <br /> Alors, quelles sont ces cinq marques que Zendaya délaisse ? Notre enquête continue pour vous livrer tous les détails de cette affaire de mode qui fait déjà grand bruit dans l’univers des célébrités. Restez connectés pour tout savoir sur les secrets de style de Zendaya, cette étoile montante de Hollywood qui continue de nous éblouir par son authenticité et son audace.

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail