...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le département de la Justice nomme Forensic Risk Alliance en tant que surveillant de Binance

découvrez comment le département de la justice a choisi forensic risk alliance comme surveillant de binance pour assurer la conformité et la transparence dans le domaine de la crypto-monnaie.
News Jobba.fr

Le département de la Justice nomme Forensic Risk Alliance en tant que surveillant de Binance

Un nouveau chapitre pour Binance

En réponse à ses infractions concernant les régulations de lutte contre le blanchiment d’argent et les sanctions commerciales américaines, Binance, la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies au monde, a récemment plaidé coupable. Cette reconnaissance de culpabilité a conduit le département de la Justice à désigner un acteur externe pour surveiller ses opérations. La mission a été confiée à Forensic Risk Alliance (FRA), une firme spécialisée dans la gestion des risques et la conformité.

La sélection du surveillant

Le choix de la FRA n’était pas anodin, plusieurs candidats de premier plan étaient en lice, incluant le célèbre cabinet d’avocats de Wall Street, Sullivan & Cromwell. Cependant, c’est FRA qui a été finalement sélectionnée pour assumer ce rôle crucial. Ce choix peut être attribué à son expertise reconnue dans les domaines de la corruption, de la fraude et des investigations sur la conformité, expertise préalablement démontrée lors de sa consultation pour Gunvor SA dans sa résolution de 660 millions de dollars avec le même département de la Justice.

Les répercussions pour Binance

Cette surveillance par FRA fait partie intégrante de l’accord de plaidoyer de novembre de Binance, qui inclut également une amende substantielle de 4,3 milliards de dollars. Changpeng Zhao, fondateur de Binance, a également dû accepter des conséquences personnelles, plaider coupable, et démissionner de son rôle de CEO, avec une peine de prison de quatre mois récemment servie. En vertu de cet accord, FRA aura un accès complet aux enregistrements internes, aux installations et aux employés de Binance pour rapporter les activités de l’entreprise au gouvernement américain.

Réactions dans le domaine juridique et financier

Tandis que FRA prend la tête dans ce rôle de surveillance, Sullivan & Cromwell, malgré sa non-sélection pour cette tâche, n’est pas laissé pour compte. En effet, il est prévu que ce dernier obtienne un mandat distinct de cinq ans en tant que surveillant pour Binance, mais cette fois au nom du Réseau d’application des crimes financiers du département du Trésor. Ce rôle comprendra l’identification et le reporting de dizaines de milliers de transactions suspectes que le département du Trésor accuse Binance d’avoir ignorées par le passé.

Implications pour le marché des cryptomonnaies

Cette série d’événements souligne l’importance croissante de la régulation et de la surveillance dans le secteur des cryptomonnaies. Alors que le marché continue de mûrir, les pratiques de conformité robustes et transparentes deviennent cruciales, non seulement pour la viabilité à long terme des plateformes comme Binance mais aussi pour la confiance et la sécurité des investisseurs. L’engagement d’entités externes telles que la FRA est un pas vers une ecosystem plus régulé et surveillé, ce qui pourrait aider à prévenir les pratiques illégales et renforcer la stabilité du marché des cryptomonnaies.

A la Une Technologie

Dans l’univers des moyens de transport écologiques, la trottinette électrique et le vélo électrique se positionnent comme deux alternatives de choix pour les citadins et ...
L'Union Européenne lance une enquête sur Meta pour vérifier si Facebook et Instagram protègent efficacement les enfants. Les régulateurs craignent que les interfaces de ces ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail