...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Russie pourrait supprimer le plafond d’achat de CBDC pour les étrangers

News Jobba.fr

La Russie pourrait supprimer le plafond d’achat de CBDC pour les étrangers

Source : Stockfotos-MG/Adobe

Un chef politique russe pense que la Banque centrale pourrait supprimer les plafonds sur le montant des jetons en rouble numérique que les étrangers sont autorisés à acheter – une mesure qui pourrait permettre aux non-Russes d’acheter des « millions » de pièces CBDC.

Par Interfaxces propos ont été tenus par Anatoly Aksakov, président de longue date de la commission des marchés financiers de la Douma d’Etat, sur une chaîne de télévision gérée par le parlement national.

Plus tôt cette année, Elvira Nabiullina, gouverneure de la Banque centrale, a annoncé que les utilisateurs de roubles numériques ne pourraient recharger leur portefeuille numérique en roubles qu’avec un maximum de 300 000 roubles (actuellement environ 3 070 dollars) par mois.

Nabioullina avait déclaré à l’époque que les plafonds s’appliqueraient à la fois aux citoyens russes et aux non-résidents.

Elle a apparemment fait cette déclaration dans le but de mettre fin à d’éventuels problèmes d’approvisionnement.

Mais Aksakov a déclaré que si la banque supprimait ce plafond « pour les étrangers », cette décision « simplifierait » le processus pour ceux qui effectuent « des investissements étrangers en Russie ».

Il a ajouté que cette décision faciliterait également le processus pour les non-résidents souhaitant acheter des actifs financiers numériques (DFA) russes.

DFA est un terme fourre-tout utilisé par les politiciens russes pour parler des matières premières numérisées et des titres numériques.

Aksakov a déclaré que les législateurs avaient récemment créé une législation qui « permet aux organisations étrangères, y compris les banques, d’identifier les clients étrangers ».

Il a dit:

« Ces clients (étrangers) peuvent opérer sur les marchés boursiers (russes) et, entre autres, acheter des titres numériques (…) (et) des roubles numériques. Je supprimerais donc les restrictions imposées aux étrangers afin qu’ils puissent dépenser des millions.»

Avant le lancement le mois dernier du projet pilote « réel » du rouble numérique, la banque tenait à imposer des plafonds stricts.

Celles-ci, a noté Interfax, ont été imposées « afin de minimiser les risques de fraude et d’évaluer l’impact du rouble numérique sur la liquidité du secteur bancaire ».

Mais la banque semble avoir changé de ton ces dernières semaines, déclarant :

« L’introduction de limites sur les transactions effectuées en roubles numériques pourrait avoir un impact négatif sur le développement de services et de produits utilisant les capacités du rouble numérique. »

La banque a noté que certains secteurs, tels que le commerce et l’industrie, pourraient « devoir utiliser des quantités importantes (de jetons numériques en roubles) » dans leurs opérations.

Le législateur russe Anatoly Aksakov, photographié en 2021. (Source : Duma.gov.ru (CC PAR 4.0))

Pourquoi la Russie pourrait-elle abandonner le plafond d’achat des CBDC pour les étrangers ?

Ces commentaires signifient probablement que certains hauts responsables politiques russes espèrent que le lancement du rouble numérique encouragera les investisseurs étrangers à revenir sur les marchés des ressources énergétiques du pays.

Aksakov a déjà soutenu les DFA pour revigorer l’économie russe.

Plus tôt cette année, il a affirmé que Bitcoin (BTC) n’avait pas d’avenir et a plutôt exhorté les gens à « investir dans les DFA russes qui commencent à apparaître sur le marché ».

En 2020, le géant minier Norilsk Nickel s’est associé à deux sociétés internationales d’exploration et d’exploitation minière pour émettre les premiers jetons numériques du pays, soutenus par des contrats métalliques et alimentés par une blockchain.

En mai, Aksakov a déclaré qu’en 2023, il « s’attendait » à voir « une sérieuse intensification de l’émission de DFA adossés au rouble ».

A la Une Technologie

Imaginez un instant que vous consultez tranquillement votre portefeuille de cryptomonnaies et que, sans crier gare, une somme colossale de 69,3 millions de dollars en ...
Faille de sécurité massive sur Android : découvrez les applications à risque et les mesures pour se protéger !

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail