...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La chute de 98% du token de Friend.Tech suite à un fiasco lors de la distribution aérienne

découvrez l'impact désastreux de la distribution aérienne sur la chute spectaculaire de 98% du token de friend.tech.
News Jobba.fr

La chute de 98% du token de Friend.Tech suite à un fiasco lors de la distribution aérienne

Accrochez-vous, car l’événement récent dans le monde des cryptomonnaies ressemble à un véritable thriller financier ! Imaginez un scénario où une crypto prometteuse, dès son lancement, fait un plongeon vertigineux de 98% en quelques heures. C’est exactement ce qui s’est passé avec le token FRIEND de Friend.Tech. Ce drame financier et technologique offre un aperçu fascinant et quelque peu alarmant de la volatilité et des risques associés aux investissements dans les nouvelles technologies. Suivez-moi pour une dissection détaillée de cette chute libre.

L’ascension éphémère et la chute brutale du token FRIEND

Le 3 mai était censé être un jour marquant pour Friend.Tech, car ils lançaient leur token natif FRIEND, couplé à la version 2 de leur protocole. Ce projet SocialFi avait fait grand bruit l’année précédente avec sa méthode unique de bâtir une communauté via des « clés », des tokens de type ERC-20. Initialement listé à 10 dollars, le token a connu une ascension fulgurante, atteignant brièvement les 167 dollars, une performance époustouflante qui n’a malheureusement pas duré.

C’est là que le drame a commencé : en l’espace de peu de temps, le token a subi une chute vertigineuse, perdant 98% de sa valeur. Le site DEX Screener a révélé qu’il y avait peu de liquidité pour le token. En effet, une liquidité insuffisante peut provoquer des fluctuations de prix extrêmes, surtout si de gros ordres sont passés.

Des erreurs critiques durant la distribution aérienne

La méthode de distribution du token FRIEND par airdrop a révélé de multiples problèmes. Les utilisateurs ont exprimé leur mécontentement envers le processus de réclamation des tokens, qu’ils jugeaient complexe et malfunctionnel. Les retards et problèmes techniques du portail de réclamation ont permis à certains de vendre massivement, exacerbant la chute des prix, pendant que d’autres étaient laissés en attente, incapables de réclamer leurs tokens.

En montrant du doigt ces dysfonctionnements, les critiques n’ont pas tardé à émerger. Un analyste de Messari a souligné l’ajout insuffisant de liquidité par l’équipe de Friend.Tech comparé aux frais collectés. Les utilisateurs auraient, collectivement, dépensé 30 millions de dollars en « frais de farming » pour une liquidité de seulement 3 millions de dollars en ETH, un déséquilibre financier accusateur.

Évolutions post-chute et réactions du marché

Malgré l’effondrement initial, la situation du token FRIEND a montré quelques signes d’amélioration. Le niveau de liquidité a augmenté, permettant au marché d’absorber mieux les ventes sans des fluctuations de prix aussi drastiques qu’auparavant. Le nombre de détenteurs a également augmenté, symbolisant peut-être un espoir naissant parmi les investisseurs novateurs et courageux.

Cependant, cette situation reste un exemple classique des risques inhérents aux airdrops dans l’industrie des cryptomonnaies. Le directeur de Coinbase, Conor Grogan, a même commenté que l’airdrop de FriendTech offre une preuve concrète des aptitudes commerciales des individus dans des conditions de marché extrêmes. Cette « expérience naturelle » montre comment les participants du marché réagissent à la distribution des tokens, donnant des leçons précieuses pour les futurs lancements.

Ce fiasco du token FRIEND est un rappel brutal que dans l’univers des cryptomonnaies, les innovations peuvent être à double tranchant. Les investisseurs doivent faire preuve de prudence et s’armer d’une connaissance approfondie du projet avant de plonger dans l’excitante, mais parfois impitoyable, mare des monnaies numériques.

A la Une Technologie

Dans l’univers des moyens de transport écologiques, la trottinette électrique et le vélo électrique se positionnent comme deux alternatives de choix pour les citadins et ...
L'Union Européenne lance une enquête sur Meta pour vérifier si Facebook et Instagram protègent efficacement les enfants. Les régulateurs craignent que les interfaces de ces ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail