...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Jack Dorsey critique Bluesky pour avoir reproduit ‘toutes les erreurs que nous avons commises’ sur Twitter

jack dorsey critique bluesky pour avoir reproduit 'toutes les erreurs que nous avons commises' sur twitter. découvrez les commentaires du cofondateur de twitter sur la plateforme bluesky.
News Jobba.fr

Jack Dorsey critique Bluesky pour avoir reproduit ‘toutes les erreurs que nous avons commises’ sur Twitter

Jack Dorsey et son désamour pour Bluesky

Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, a récemment pris ses distances avec Bluesky, un réseau social décentralisé qu’il avait cofinancé à hauteur de 14 millions de dollars pendant son mandat de PDG chez Twitter. Dans une récente interview avec Pirate Wires, Dorsey a exprimé sa déception face aux directions prises par le projet. Il semble que Bluesky ait commencé à intégrer des outils de modération similaires à ceux de Twitter, trahissant ainsi la vision initiale d’une plateforme contrôlée par ses utilisateurs.

L’abandon d’une vision initiale

Le projet Bluesky était censé être une révolution dans le monde des réseaux sociaux, en proposant une plateforme gérée et contrôlée directement par la communauté sans intermédiation excessive. Cependant, Dorsey pointe du doigt le CEO de Bluesky, Jay Graber, et son équipe pour avoir cédé aux demandes des utilisateurs concernant les outils de modération, s’éloignant ainsi de l’idée d’une véritable décentralisation. Ces modifications ont poussé Dorsey à quitter le conseil d’administration de Bluesky car le projet commençait à « reproduire toutes les erreurs » déjà commises chez Twitter.

La quête d’un réseau vraiment décentralisé

Après sa déception avec Bluesky, Dorsey a décidé de supprimer son compte sur cette plateforme et de rejoindre Nostr, un autre protocole de réseau social décentralisé. Contrairement à Bluesky, Nostr n’a ni conseil d’administration, ni entreprise derrière, ni financement structuré, se rapprochant plus de la vision d’une plateforme libre et non centralisée que Dorsey souhaite soutenir. Il a même financé généreusement Nostr, bien que le projet n’opère pas comme une entreprise traditionnelle.

Jack Dorsey et la sécurité des protocoles de messagerie

Outre ses aventures dans la décentralisation des réseaux sociaux, Jack Dorsey continue de soulever des préoccupations au sujet des protocoles de messagerie centralisés. Il utilise sa position pour commenter et mettre en lumière les problèmes de sécurité associés à des plateformes comme Telegram et Signal. Dorsey a partagé des commentaires critiques indiquant que Telegram coopère en sous-main avec les gouvernements tout en prônant publiquement la liberté d’expression et la confidentialité, et que les méthodes de chiffrement de Signal pourraient ne pas être aussi sécurisées qu’elles le prétendent.

A la Une Technologie

Dans l’univers des moyens de transport écologiques, la trottinette électrique et le vélo électrique se positionnent comme deux alternatives de choix pour les citadins et ...
L'Union Européenne lance une enquête sur Meta pour vérifier si Facebook et Instagram protègent efficacement les enfants. Les régulateurs craignent que les interfaces de ces ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail