...
Logo Jobba Magazine

Le Magazine 2.0 Inside & Actu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Des sénateurs américains dévoilent un nouveau projet de loi sur les stablecoins

Breaking News Jobba.fr
News Jobba.fr

Des sénateurs américains dévoilent un nouveau projet de loi sur les stablecoins

Dans un univers financier où la stabilité est reine, les stablecoins ont capturé l’attention des investisseurs comme des régulateurs. En réponse à cette nouvelle vague d’innovation financière, un projet de loi audacieux vient tout juste d’être présenté par des figures influentes du Sénat américain. Plongez dans cet océan de réglementations fraîchement esquissées et découvrez comment elles pourraient redessiner le paysage des monnaies numériques stabilisées.

Une initiative bipartisane pour encadrer les stablecoins

Le projet, porté par les sénateurs Kirsten Gillibrand et Cynthia Lummis, propose de placer les stablecoins sous une réglementation fédérale et étatique renforcée. Développé en collaboration avec la Réserve Fédérale et le Département des Services Financiers de l’État de New York, ce texte législatif pourrait marquer un tournant dans la manière dont ces actifs numériques sont perçus et gérés aux États-Unis.

Ce nouveau cadre législatif impose aux émetteurs de stablecoins de détenir des réserves en espèces ou en équivalents de trésorerie, garantissant ainsi une parité 1:1 avec les jetons émis. Cette exigence vise à renforcer la confiance des utilisateurs et à stabiliser les fondations financières de ces monnaies.

Interdiction des stablecoins algorithmiques non garantis

Au cœur de ce projet de loi, une mesure particulièrement controversée attire l’attention : l’interdiction des stablecoins algorithmiques qui ne possèdent pas de garantie tangible. Cette disposition vise à protéger les consommateurs contre les risques associés à ce type de produits financiers, qui, par nature, peuvent être plus volatils et moins prévisibles.

Les auteurs du projet de loi justifient cette interdiction par la nécessité d’éliminer les pratiques risquées et de s’assurer que ces instruments ne soient pas utilisés à des fins illégales, telles que le blanchiment d’argent.

Un cadre pour l’innovation responsable

Le texte législatif ne vise pas seulement à réglementer sévèrement ; il cherche également à encourager une innovation « responsable » dans le domaine des stablecoins. Les sénateurs envisagent l’utilisation de ces outils financiers pour accélérer les transactions transfrontalières, réduire les frais et débloquer le potentiel de l’industrie des actifs numériques.

En connivence avec les visions d’avenir, le sénateur Lummis a mentionné : « Pour répondre à la demande croissante de notre industrie financière en constante évolution, nous devons élaborer une législation qui établisse un cadre clair et réalisable pour les stablecoins tout en protégeant les consommateurs. » Cette déclaration souligne l’ambition de combiner croissance technologique et sécurité financière.

Des réactions positives, mais prudents

Après sa publication, le projet a reçu un accueil modérément favorable de la part de figures importantes, y compris le président du Comité Bancaire du Sénat américain, Sherrod Brown, qui s’est montré prêt à voter en faveur du projet sous certaines conditions. Ce soutien, bien que conditionnel, suggère un potentiel consensus bipartisan pouvant mener à une adoption rapide.

L’avenir de cette législation pourrait bien façonner le visage de la finance numérique moderne, en instituant un modèle réglementaire qui pourrait être imité à travers le monde. Ainsi, les yeux resteront rivés sur ce développement législatif, anticipant ses impacts sur les marchés et les technologies de demain.

A la Une Technologie

Plongez dans le futur avec Google I/O 2024 ! Project Astra et Gemini révolutionnent l'interaction avec l'IA, promettant un quotidien plus connecté et intelligent.
Impact des régulations sévères sur le secteur des cryptomonnaies L’implication accrue de la Commission des Opérations de Bourse des États-Unis (SEC) dans la régulation des ...

Rester connecté

Ou directement dans votre boite mail